Bon escompte
Paul Signac, Pointillisme et Divisionnisme comme point de départ

Paul Signac

Paul Signac est né à Paris en 1863 dans une famille de marchands qui s'installe à Montmartre où le peintre commence à fréquenter les écrivains et les artistes. En 1880, il décide d'abandonner ses études d'architecture et découvre sa vocation de peintre lors d'une visite à l'exposition de Claude Monet, qui aura une forte influence sur sa peinture. Il a décidé d'étudier dans un atelier d'artiste à Montmartre et de maintenir sa passion pour la navigation, comme l'ami peintre Gustave Caillebotte, très proche des impressionnistes. Ses premières représentations ont été les paysages d'Asnières-sur-Seine, le lieu où vivait sa famille, où il a aussi gardé un bateau, qui au fil des années tiendra compagnie avec beaucoup d'autres. En 1884, il rencontre Georges Seurat, une amitié est née et l'expérimentation de la peinture à points est née. Ils ont également fondé le groupe des impressionnistes scientifiques avec Camille Pissarro. Cone serait Vincent Van Gogh. Il passa l'été 1887 dans le sud de la France et les suivants sur la côte bretonne. En 1889, il retourne sur la côte méditerranéenne et visite Van Gogh à Arles, où il peint de célèbres scènes marines à Cassis. En 1991, son ami Seurat meurt et Signac s'installe en Bretagne où il peint les marinas de Concarneau et la célèbre "Femme se coiffant". En 1892, il vit à Saint-Tropez où il fait le portrait de sa femme et de sa mère. C'est là que sa façon de peindre a commencé à changer.

Signac a d'abord été influencé par les impressionnistes de Montmartre, est devenu l'un des plus grands représentants du punchtinisme, puis continue d'enrichir ses œuvres avec les influences du néo-impressionnisme, du divisionnisme et de l'expressionnisme. Il commence à écrire " D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme " qui connaît un grand succès en 1899. Henri Matisse est allé lui rendre visite à Saint Tropez. En 1913, il s'installe à Antibes et la guerre le plonge dans une crise profonde, le conduisant à peindre très peu jusqu'en 1918. Après la guerre, il retourna en Bretagne et de 1919 à 1931, il se déplaça de port en port pour faire une aquarelle pour chaque marina. En 1935, il mourut à Paris.

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs

Le Conquet

L'œuvre originale, aquarelle sur papier, date de 1924. Paul Signac, qui est à la fois peintre, graveur et écrivain, a d'abord été influencé par les...
167,00 €

Le port de Saint Tropez

L'œuvre originale date de 1901 et est conservée au Musée national d'art occidental de Tokyo, au Japon. Paul Signac est un grand amateur de bateaux,...
167,00 €