Bon escompte
Gustave Caillebotte le peintre plus réaliste qu'impressionniste

Gustave Caillebotte

Gustave Caillebotte est né à Paris en 1848 et a étudié le droit jusqu'à son diplôme en 1870. Il a également poursuivi des études d'ingénieur et en 1872 est allé en Italie avec son père et a rencontré Giuseppe De Nittis, un peintre italien proche de l'impressionnisme. A Naples, la ville qui l'a conquis avec sa lumière et ses couleurs, a commencé à peindre et, de retour dans son pays natal, a décidé de s'inscrire à l'école des beaux-arts en 1873. La famille l'a toujours soutenu dans ses choix. Les artistes impressionnistes ont concouru grâce à Edgar Degas et Claude Monet. Pierre Auguste Renoir l'invite à participer à leur exposition en 1876. Ayant reçu beaucoup d'argent de son père, il aida ses collègues en achetant leurs œuvres impressionnistes et soutint l'organisation de la troisième exposition du groupe en 1877 et participa plus tard à celles de 1979, 1880, 1882 et New York en 1885, toujours avec des dons en espèces. Incapable de garder le groupe ensemble, il s'est consacré à d'autres passions et s'est laissé influencer par le néo-impressionnisme.

Il mourut en 1894 d'une maladie et fit don de sa collection de peintures impressionnistes à l'Etat français. Caillebotte a combiné réalisme et impressionnisme pour prendre une photographie de la scène dans ses peintures, innovantes et modernes, de coupe photographique, et les protagonistes semblent émouvants. Il faisait partie du groupe impressionniste, mais il a photographié la réalité telle qu'elle était, mélangeant réalisme et impressionnisme. Il a été l'un des premiers à s'intéresser à la photographie en tant qu'expression artistique.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

Rue de Paris, temps de pluie

Sur cette toile, Caillebotte dépeint un moment de la vie quotidienne parisienne, mêlant le style réaliste au style impressionniste. La coupe du...
167,00 €