Bon escompte
Georges Seurat, le pointillisme comme expression de l'art

Georges Seurat

Georges Seurat naît en 1859 à Paris, vit quelques années avec sa famille à Fontainebleau puis à Paris où il étudie au collège jusqu'en 1875 ; il aime dessiner et peindre et s'inscrit à l'école municipale de dessin. Il a étudié les classiques anciens et a profondément admiré les Ingres néoclassiques, également à travers les cours de son élève à l'école des Beaux-Arts. Il étudie la théorie des couleurs de Chevreul et étudie les œuvres exposées au musée du Louvre. En 1879, il a visité une exposition des impressionnistes et a été profondément impressionné par leurs œuvres, se rendant compte que la tradition académique n'était plus une éducation suffisante pour cette époque. Pendant un an, il a servi comme soldat à Brest et en 1881, il a poursuivi ses études sur la lumière et la couleur à Paris. Conobbe Signac et d'autres se sont joints à la Société des Artistes Indépendants.

La technique du point caractérise la peinture de Seurat et l'étude du mélange optique des couleurs et de son application le définit comme néo-impressionniste. L'impressionnisme scientifique différait donc de l'impressionnisme original, plus romantique. Seurat était un peintre néo-impressionniste français, un représentant du divisionnisme et un précurseur du punchtinisme. La peinture par points était le moyen par lequel il voulait obtenir l'éclat extrême des couleurs par leur mélange optique. En 1890, il a eu un fils avec le modèle avec lequel il a vécu et en 1891, il est tombé malade et est mort subitement.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

Un dimanche après-midi à la Grande-Jatte

Dans «Un dimanche après-midi à la Grande-Jatte», Seurat prend l'impressionnisme et le transforme dans une clé scientifique, en accordant une...
177,00 €